Created by snowflake productions gmbh

L'exercice FSSP 2020

Rapport de gestion
Le rapport de gestion annuel de la FSSP sera disponible sous forme numérique. La transition vers une édition numérique et le fait de renoncer à publier le rapport sous forme imprimée sont dus  à de nombreuses raisons: d'une part, nous suivons ainsi l'exemple de nombreuses entreprises qui, pour des raisons purement financières, ne publient pas de rapport annuel imprimé et, d'autre part, nous constatons que, à part un cercle plutôt restreint de personnes intéressées, dont font partie par exemple les présidents des fédérations cantonales, l'intérêt pour notre rapport annuel imprimé est assez limité. Bien entendu et comme c'est toujours le cas dans de telles situations, nous offrons à tout un chacun la possibilité de nous demander le rapport de gestion sous forme impriméee. Dans ce cas, nous imprimerons une copie du rapport qui se trouve sur internet et nous l'enverrons par la poste.

 

Rapport de gestion 2020

Le Président Central Laurent Wehrli sur l'exercice 2020

Comme vous le savez, la situation sanitaire a tout bousculé en 2020: planifications, préparations, actions, tout a dû être revu! Quelle année bizarre! Heureusement la mission fondamentale des sapeurs-pompiers a été pleinement assurée même durant ce long temps de crise dans toute la Suisse et la Principauté du Liechtenstein, ceci grâce à vous toutes et vous tous chères et chers Camarades Sapeurs-Pompiers. Une fois de plus, nous avons prouvé que nous, les sapeurs-pompiers, savons faire face aux crises et avons su chercher et trouver les bonnes solutions dans cette période si troublée et si bloquante.

Je tiens à vous en féliciter et à vous en remercier! Je tiens aussi à adresser ma vive sympathie et celle du Comité central à toutes celles et tous ceux qui ont été touché plus personnellement ou au sein de leurs familles.

Conséquences COVID-19

Ne le cachons pas, cette année et ses particularités ont des conséquences sur la FSSP! Nous n’avons pas pu terminer tous les événements prévus pour le Jubilé des 150 ans: si le vernissage de la pièce de monnaie et du timbre-poste officiels a pu être fort bien organisé le 1er mars 2020 à Aarau (lieu de la première assemblée de la FSSP en 1870), pas de cortège à Zurich, pas de colloque sur les catastrophes naturelles à Wangen-an-der-Aare, pas d’assemblée des délégués au Palais fédéral notamment. Mais précisons tout de suite, que ces deux dernières manifestations sont décalées à 2021.

Malheureusement certaines de ces annulations ont des répercussions sur nos finances, car nous avons dû quand même payer un certain nombre de charges conformément aux plans d’annulation et nous n’avons eu aucune recette liée à ces moments! Il en va de même de l’annulation – pour les raisons sécuritaires connues – d’une partie très importante de nos cours et formations. La gestion prudente de ces dernières années et la constitution de diverses réserves, dont notamment celles pour le Jubilé, nous permettent de préciser tout de suite que la FSSP n’est aucunement en danger.

Au sein de l’équipe

Cette année fut aussi perturbée au sein de l’équipe de Gümligen: décès d’une ancienne collaboratrice qui a travaillé plusieurs années pour la FSSP, maladie de longue durée pour d’autres, départs de plusieurs collaborateurs pour des raisons diverses (choix d’une autre fonction dans le domaine sapeur-pompier, plus proche de leur domicile et aussi aux responsabilités plus grandes; choix de retour à l’ancienne profession; etc.). L’engagement de nouveaux collaborateurs a pu cependant maintenir la qualité du travail de notre équipe professionnelle et même augmenter sensiblement le nombre de personnes francophones travaillant à Gümligen!

Analyses du Comité central

Tous ces changements ont évidemment interpellé le Comité central qui a mené une analyse de la situation et de la conduite. Le Comité central est en effet convaincu que lors de toute période de modifications importantes, il faut analyser et déterminer les améliorations possibles. Des mesures ont ainsi pu déjà être implantées. Une réorganisation du secteur Instruction devra suivre ces prochains mois, d’autant plus que Josef Amacker vient d’annoncer son départ au 31 mars 2021. De nouvelles idées et perspectives sont ainsi déjà au rendez-vous.

Suite à sa séance stratégique 2020, le Comité central a réaffirmé les missions principales de la FSSP:

  • Représenter les sapeurs-pompiers et faire reconnaître leur engagement dans tous les secteurs et décisions politiques où cela est nécessaire;
  • Offrir des formations et des cours de qualité, renforçant la qualité des sapeurs-pompiers;
  • Etre disponible pour répondre à des demandes de conseils tant en matière de matériel que de management ou d’organisation;

C’est ainsi que la FSSP s’engage toujours et encore au service de tous les sapeurs-pompiers de Suisse et de la Principauté du Liechtenstein.

Partenariats dynamiques

Comme ces dernières années et d’autant plus dans une telle période de crise, la FSSP veut être un acteur de partenariats dynamiques, car «ensemble, nous sommes plus forts pour répondre mieux aux besoins des sapeurs-pompiers». Cela commence à l'interne de la FSSP, dont l'une des forces est justement la relation active et fondamentale entre sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, corps locaux et fédérations cantonales. A ce titre, notons qu’il a été nécessaire de conduire des processus d’informations et de dialogues avec trois états-majors et autorités qui se demandaient s’ils avaient toujours intérêt à demeurer membre de la FSSP. Ces processus ont conduit au maintien de ces camarades au sein de la FSSP! Le document sur la «valeur de la cotisation», ou pour reprendre un terme économique: «le retour sur investissement» a convaincu.

Les liens avec la Coordination suisse des sapeurs-pompiers (CSSP) sont des plus importants. La FSSP tient à poursuivre son engagement pour une collaboration étroite, dans le plein respect des structures et de leurs missions, la nôtre étant évidemment de représenter l’ensemble des femmes et des hommes qui s’engagent, le plus souvent sous forme milicienne ou volontaire, jour et nuit, tout au long de l’année, comme sapeur-pompier au profit de la sécurité de leurs concitoyens, et de les aider dans leurs missions et responsabilités. Malgré certaines incompréhensions, cette collaboration a été à nouveau pleinement réalisée en 2020, y compris dans le suivi des mesures COVID-19 dans les corps et organisations de sapeurs-pompiers.

Avec les autres partenaires de la protection de la population – police, sanitaire, protection civile, services techniques, armée, des relations étroites sont également maintenues et développées. Que ce soit en matière de définition des collaborations lors d'interventions, de choix de certains matériels ou de procédures, le dialogue est ici aussi indispensable! A titre d’exemple, citons la séance parlementaire organisée en septembre 2020 avec la Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP) au sujet de via secura et la conduite en urgence.

Les relations et partenariats sont également nombreux au plan international. Là également, la FSSP est active et développe encore ses réseaux notamment avec les fédérations de sapeurs-pompiers des pays voisins, afin de développer les collaborations transfrontalières, ou avec les organisations au plan européen que ce soit pour le renforcement des échanges d'expériences ou de la définition des normes à ce niveau. L’engagement au sein du CTIF contribue avec d’autres contacts directs à l’atteinte de ces objectifs. Certes, ici, la situation sanitaire a limité de beaucoup les possibilités de rencontres en 2020. Des contacts ont néanmoins régulièrement eu lieu via les nouveaux outils de visioconférence par exemple.

Conclusion

C'est fort de ces convictions et volontés que la FSSP s’est, une nouvelle fois en 2020, mise au service des sapeurs-pompiers de toute la Suisse et de la Principauté du Liechtenstein. Elle a ainsi clairement démontré son utilité et l'importance de son rôle, comme cela a d'ailleurs été salué à plusieurs occasions.

Si 2020 a vu tant de réalisations au sein de la FSSP, c'est le résultat de la volonté et de la stratégie claire arrêtée par les instances de notre Fédération, ainsi que grâce au grand travail de nombreuses personnes. Qu'elles soient ici vivement remerciées, notamment toutes celles qui s'engagent dans nos diverses structures associatives – en particulier Comité central, Conférence des présidents, Assemblées, Commission de gestion, Commission Assurance sapeurs-pompiers, autres commissions et groupes de travail, fédérations cantonales et Association des sapeurs-pompiers professionnels, etc. – et au sein de l'administration de la FSSP, nos collaboratrices et collaborateurs, le directeur Urs Bächtold et le directeur-adjoint, Thomas Widmer, nouvellement nommé, en tête. Nous avons une pensée particulière pour nos collaboratrices et collaborateurs touchés dans leur santé et leur souhaitons un prompt et complet rétablissement.

Les remerciements vont aussi bien entendu une nouvelle fois à toutes celles et tous ceux qui interviennent au profit de leur prochain et à leurs familles qui les appuient dans cet engagement au profit de nos pays, de leurs habitants, de leurs entreprises et de leurs autorités. Contrairement à ce que beaucoup croient, cet engagement ne va pas de soi. Il est le fruit de sacrifices. Il convient donc de le saluer d'autant plus, une fois encore.

Laurent Wehrli
Président central de la Fédération suisse des sapeurs-pompiers