Created by snowflake productions gmbh

Signalisation spéciale

Situation initiale: en zone urbaine, la perception des véhicules d'intervention dans le trafic devient toujours plus insuffisante en raison de l'augmentation constante des éléments visuels captant l'attention des automobilistes et de l'isolation phonique accrue de ces derniers par les installations stéréo et les smartphones.

Intention de la FSSP / l'ASSPP: il s'agit d'améliorer la sécurité de tous les usagers de la route, y compris celle des forces d'intervention. L'optimalisation de la signalisation spéciale (par exemple avec un système d'appels de phares automatique à l'avant et des feux flash bleus sur les flancs et à l'arrière des tonnes-pompes) permettrait aux usagers de la route de mieux percevoir les véhicules d'intervention.

Mesures: la FSSP a communiqué son point de vue à l'Office fédéral des routes (OFROU), compétent pour le dossier. Une requête dans ce sens sera présentée dans le cadre de la consultation. La FSSP bénéficie du soutien des représentants des organismes de police et de sauvetage.

Planification de la circulation et modération du trafic

Situation initiale: la propagation des zones limitées à 30 ou 40 km/h rallonge le temps de déplacement des sapeurs-pompiers jusqu'au magasin. Les mesures de modération du trafic, comme les rétrécissements artificiels, ralentissent spécialement les véhicules lourds tels que les tonnes-pompes pendant leur déplacement jusqu'au lieu de l'intervention.

Intention de la FSSP / l'ASSPP: les intérêts des forces d'intervention, qui n'ont guère été entendues ou intégrées dans les activités jusqu'à ce jour, doivent être annoncés clairement aux organes et aux experts chargés de la planification, dans le but de les sensibiliser aux besoins des forces d'intervention. 

Mesures: extension du réseau de la FSSP auprès des organismes de planification de la circulation. Siège au sein des organes et des groupes d'experts chargés de l'élaboration des bases.

Via sicura, train de mesures 1

Situation initiale: ce train de mesures ne prévoit pas d'exceptions pour les organismes à feu bleu, malgré le fait que ces derniers ne fassent usage de leurs droits spéciaux permettant de déroger aux dispositions en vigueur que lorsqu'elles peuvent le faire de manière responsable et proportionnée à la situation. Vu la mission à exécuter, le genre de véhicules utilisés et les mesures de modération du trafic mises en oeuvre, ce sont surtout nos collègues de la police et, éventuellement, des services de sauvetage qui risquent de se retrouver accusés de s'être conduits en chauffards. Pour les policiers exécutant des courses de poursuite et d'observation, les risques sont la prison et la perte de l'emploi!

Mesures: la FSSP / l'ASSPP soutiennent notamment la police dans les efforts visant la correction des dispositions en vigueur, en faisant front commun envers l'OFROU. Le groupe parlementaire fédéral de la FSSP s'engage conjointement avec le groupe parlementaire fédéral du domaine de la sécurité pour obtenir des corrections par voie législative.

Link OFROU

Via sicura, train de mesures 2

Situation initiale: dans la pratique, les services compétents ont assujetti les conducteurs de véhicules des sapeurs-pompiers à la tolérance zéro en matière d'alcoolémie. Parce qu'elles transportent de la mousse et/ou de l'eau d'extinction, les «voitures automobiles de travail» à plaques bleues des sapeurs-pompiers sont assujetties aux mêmes dispositions que les véhicules lourds de transport de marchandises, raison pour laquelle la tolérance éprouvée de 0.5 o/oo est supprimée également chez les sapeurs-pompiers. Les informations qui nous parviennent démontrent que ces dispositions ont des incidences alarmantes pour les unités des sapeurs-pompiers. Des commandants voient leur capacité à intervenir réduite, voire remise en question en raison du manque de chauffeurs. En cas de convocation subséquente de renforts, ces nouvelles dispositions frappent également les sapeurs-pompiers professionnels.

Intention de la FSSP / l'ASSPP: il s'agit, conjointement avec la Coordination suisse des sapeurs-pompiers (CSSP), de corriger les dispositions en vigueur. Motif: les conducteurs de véhicules des sapeurs-pompiers sont des gens responsables. Nous n'avons connaissance d'aucun cas dans lequel un chauffeur eût été condamné pour avoir enfreint la règle des 0,5 o/oo, qui a fait ses preuves. Le traitement identique des véhicules de travail des sapeurs-pompiers, d'une part, et des véhicules lourds de transport de marchandises, d'autre part, pour les raisons susmentionnées, est en contradiction avec les dispositions de l'ordonnance concernant les exigences techniques requises pour les véhicules routiers (OETV) et est intenable. L'application de cette règle n'est pas possible dans le cadre du système de sapeurs-pompiers de milice. Quant aux conséquences financières de la mise sur pied d'une organisation de piquet 24/24 heures 365 jours par année, elles sont imprévisibles et encore faudrait-il trouver le personnel pour le faire! 

Mesures: conjointement avec la CSSP, la FSSP / l'ASSPP font très rapidement et officiellement part de leur position à l'Office fédéral des routes (OFROU), compétent pour cette question. De plus, les deux organisations s'efforcent d'obtenir une correction par voie législative, avec le soutien du groupe parlementaire fédéral dans le domaine des sapeurs-pompiers, dont dispose la FSSP.

Périodicité des contrôles des véhicules à moteur

Situation initiale: l'OFROU met en consultation une proposition de modification des intervalles de contrôle des véhicules à moteur. L'intention est de rallonger les délais pour les voitures de tourisme, de laisser les intervalles inchangés pour les véhicules automobiles lourds équipés de plaques blanches, et de raccourcir les intervalles pour les véhicules de travail avec plaques bleues (périodicité jusqu'à ce jour : premier contrôle après 5 ans, puis tous les 3 ans. Proposition: premier contrôle après 4 ans, puis après 3 ans, et ensuite tous les 2 ans). 

Intention de la FSSP / l'ASSPP: un contrôle périodique des véhicules des sapeurs-pompiers est indiqué. Toutefois, vu le kilométrage que parcourent les véhicules des sapeurs-pompiers, le raccourcissement des délais n'a aucun sens pour cette catégorie. Nous ne nous exprimons pas au sujet d'un raccourcissement des intervalles pour les autres véhicules de travail automobiles en service. 

Mesures de la FSSP / l'ASSPP: conjointement avec la CSSP, nous ferons part de cette position dans le cadre de la procédure ordinaire de consultation.